Hôtel Villa Marsili

L’Histoire

DEMEURE D’ÉPOQUE

Villa Marsili une histoire de plus de 700 ans

L’hôtel Villa Marsili a été édifié sur les fondations de l’ancienne église dédiée à la Vierge des Alamans (Madonna degli Alemanni) du XIVème siècle avec un oratoire en dessous. L’église se trouvait à l’étage occupé aujourd’hui par la réception de l’hôtel, alors que l’oratoire était situé à l’étage inférieur, liés entre eux par des escaliers qui existent encore à présent.
Le bâtiment était à l’origine un lieu de culte et dévotion à une statue miraculeuse qui représentait la Vierge Marie serrant l’Enfant-Jésus dans ses bras. Il s’agit d’une statue en terre cuite remontant au XIVème siècle appelée « Vierge de la Manne » (Madonna della Manna), qui est exposée maintenant dans la Cathédrale de Cortone. En ce qui concerne le nom « Vierge des Alamans », on se réfère à la période où une colonie de Goths s’était installée à Cortone à l’époque des Croisades pour se reposer ou se remettre après une épidémie. Ensuite le nom a été transformé en Vierge de la Manne pour que les fidèles pussent s’y référer plus facilement.

Villa Marsili Cortona | Madonna della Manna

L’église était décorée d’œuvres d’art de grande valeur. En plus de la statue en terre cuite de la Vierge de la Manne il y avait un grand tableau de l’Assomption de la Vierge Marie, attribué à Andrea del Sarto, qui est exposé aujourd’hui dans le chœur de la Cathédrale. Il y avait également un crucifix en bois réalisé par F. Fabbrucci, équipé d’une caisse gravée où il était rangé, qui se trouve maintenant dans l’Église du Saint-Esprit (Spirito Santo) à Cortone. Au fil du temps le culte de la Vierge des Alamans était devenu tellement populaire que l’église n’était plus suffisante pour accueillir les fidèles. C’est pour cela qu’on a décidé de la démolir en 1730 pour en bâtir une autre beaucoup plus grande. La construction de l’église a été achevée en 10 ans et l’image en terre cuite de la Vierge a été mise encore plus en évidence sur l’autel majeur grâce à un encadrement en bois doré, œuvre d’un artiste de Cortone, qui est visible encore aujourd’hui dans la Cathédrale de Cortone. L’église était enrichie de décorations en stuc, de fresques et de tableaux, dont une magnifique représentation de la Vierge avec Saint Andrea Avellino, œuvre réalisée par l’artiste F. Fabbrucci (XVIIIème siècle) de Cortone.

Deux chapiteaux en style gothique et deux fresques ayant appartenu à la première église qui se trouvaient sur la paroi au nord de la salle de petit-déjeuner sont encore visibles dans le bâtiment d’en face, en Via G. Severini, occupé par l’Institut des Sœurs de Marie Réconciliatrice. Le premier, réalisé par l’école de Bartolomeo della Gatta au XVème siècle), représente la Vierge serrant l’Enfant-Jésus dans ses bras, peinte sur une tuile placée devant un chêne et donc appelée « Vierge du Chêne » (Madonna della Quercia). Le second, réalisé par un artiste demeuré inconnu, représente Job et remonte au 1504.
En date du 8 octobre 1741, par décret du Marquis Sforza Pallavicini du Reverendissimo Capitolo di San Pietro à Rome, l’image de la Vierge des Alamans et de l’Enfant Jésus a été couronnée lors d’une cérémonie solennelle dans la Cathédrale de Cortone et elle est donc restée exposée sur son Autel.
Ensuite l’Archiduc Léopold de Toscane ordonna la démolition de plusieurs églises mineures situées sur son territoire, parmi lesquelles l’église de la Vierge des Alamans, qui a été démolie en 1786.

Un beau palais seigneurial (Villa Marsili) a été alors érigé à sa place et la plupart de son aspect original est encore aujourd’hui visible.

Villa Marsili Cortona | la storia

 

Note d’information et demande de consentement pour le traitement des données à caractère personnel (d.lgs. 196/03):

Toute donnée à caractère personnel, communiquée à tout titre à notre société, sera conservée à l’aide de systèmes informatiques dans le respect des droits et des mesures de sécurité visées par la législation en matière de protection des données à caractère personnel en vigueur, et utilisée exclusivement pour répondre aux demandes des clients (informations, réservations, etc.) ou pour communiquer les services et les produits que notre hôtel offre à sa clientèle.
Ceux qui ont transmis à notre hôtel leurs données personnelles (nom et prénom, adresse de courriel, etc.) pourront demander, à tout moment, des informations à propos de leur conservation en sécurité, ainsi que des mises à jour, corrections, intégrations des données ou bien leur suppression, à l’adresse courriel suivante: info@villamarsili.net (responsable du traitement Mme Marina Torresi).